Mardi 23 janvier 2018 | Dernière mise à jour 16:56

Suisse Veto à la réduction des rentes en cours du 2e pilier

Le TAF a rejeté un recours de la caisse de pensions PricewaterhouseCoopers sur son système de rentes flexibles.

PwC envisageait d'appliquer un modèle flexible aux rentes de vieillesse déjà en cours.

PwC envisageait d'appliquer un modèle flexible aux rentes de vieillesse déjà en cours. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Les rentes en cours du deuxième pilier ne peuvent être réduites sauf si la caisse de pensions est en découvert financier. La règle vaut également dans le domaine surobligatoire de la prévoyance professionnelle, a jugé le Tribunal administratif fédéral.

Le TAF a ainsi rejeté un recours de la caisse de pensions PricewaterhouseCoopers (PwC). Celle-ci a introduit dans le domaine surobligatoire un système de rentes de vieillesse flexibles pour ses nouveaux rentiers.

Leur rente se compose d'une base fixe et d'une fraction de prime variable, sous forme de bonus, qui dépend du rendement des placements. Compte tenu du rendement, la rente peut rester stable, augmenter ou diminuer.

Veto de l'autorité de surveillance

La caisse envisageait d'appliquer également ce modèle, dès janvier dernier, aux rentes de vieillesse déjà en cours. L'autorité de surveillance du canton de Zurich avait mis son veto. Dans un arrêt diffusé vendredi, le TAF rejette le recours de PwC. Il souligne que toute réduction des rentes de vieillesse en cours est inadmissible en l'absence de découvert et relève que la règle vaut également dans le domaine surobligatoire.

Selon le droit en vigueur, la caisse de pensions de PwC ne peut donc appliquer rétroactivement à des rentes de vieillesse en cours un système susceptible de conduire à une baisse des rentes. Cela nécessiterait de modifier la loi. Une éventuelle augmentation des rentes ne pose en revanche aucun problème. (ats/nxp)

Créé: 24.02.2017, 12h01


Sondage

Regardez-vous la météo à la télévision?



S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.