Jeudi 19 septembre 2019 | Dernière mise à jour 12:14

Terrorisme pro-animaux Ils veulent que les Suisses fabriquent des bombes

Le FLA, un groupe extrémiste de défense des animaux, fait circuler actuellement en toute impunité en Suisse un guide complet du parfait incendiaire.

Le chalet de Daniel Vasella à Bach, dans le Tyrol autrichien,
a été incendié en juin 2009 par des activistes proches du FLA.

Le chalet de Daniel Vasella à Bach, dans le Tyrol autrichien, a été incendié en juin 2009 par des activistes proches du FLA. Image: Keystone/Ennio Leanza

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Tantchen ALF», une branche allemande du Front de libération des animaux (FLA), fait passer actuellement un étrange message auprès d’organisations nettement moins extrémistes. «Je suis atterrée, confie Tomi Tomek de SOS Chats, à Noiraigue (NE). J’ai reçu récemment par le biais d’une agence de presse spécialisée de la cause animale le mode d’emploi de bombes artisanales. Nous n’avons rien à voir avec ça, notre combat est pacifique.»

Le manuel comporte 50 pages

En clair, des organisations non radicales de défense des animaux reçoivent actuellement un document datant de 2007 censé les pousser au crime, sans désigner de cibles précises. Un guide du parfait incendiaire extrêmement détaillé et qui s’étale sur une cinquantaine de pages. On y apprend comment provoquer un incendie à retardement sans utiliser de minuterie ou de déclencheur à distance. L’art de faire grimper rapidement les flammes dans un immeuble tout en hauteur alors que le feu va se déclarer au rez-de-chaussée. Sans parler des innombrables mélanges proposés pour faire croître les flammes à la carte.

Bien sûr, le FLA, une organisation née dans les années 1970 en Grande-Bretagne et qui a essaimé un peu partout sur le globe, spécifie dans le document que tout doit être entrepris afin d’éviter des victimes humaines. Le FLA est pourtant considéré par le Département américain de la sécurité intérieure comme une menace terroriste depuis janvier 2005. Selon le FBI, le FLA fait partie des principaux mouvements «écoterroristes» qui constituent «la première menace de terrorisme intérieur».

Profanation et incendie

Plus près de nous, à l’été 2010, des activistes de la cause animale proche du FLA ont profané la tombe des parents de l’ancien patron de Novartis, Daniel Vasella. Un an plus tôt, ils avaient incendié son chalet de vacances de Bach, dans le sud de l’Autriche. «Nous regrettons que Daniel Vasella n’était pas à l’intérieur», avaient déclaré les malfaiteurs dans un communiqué.

Reste que diffuser insidieusement le manuel du parfait incendiaire n’est pas en soi un délit. «Le Service de renseignement de la Confédération (SRC) n’entre en action que sur la base d’une menace d’action violente ou si un acte violent a été commis», précise Felix Endrich, porte-parole du SRC.

Créé: 06.12.2012, 14h02

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.