Mardi 14 juillet 2020 | Dernière mise à jour 03:37

Abattage Le vieux tilleul d'Auvernier est mort

Les témoignages d'affection fixés sur son tronc n'ont pas sauvé le vieil arbre à côté de la poste d'Auvernier (NE).

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'abattage du tilleul malade n’a posé aucun problème, mardi matin, à côté de la poste d'Auvernier. «Son tronc étant pourri, ce vieil arbre menace la sécurité des passants », justifiait, avant la coupe, le paysagiste communal Stéphane Kobel.

«Cette pourriture, on dirait du feutre », commentait un retraité ce matin, devant le tronc débité. Le tilleul abattu n’était pas le seul centenaire du village, mais il était emblématique. «Son ombre va nous manquer», soupiraient ce matin des villageois devant le bois qui sera déchiqueté.

«Il avait 120 ans, le même âge que le bâtiment de La Poste, dont les jours aussi sont comptés», a affirmé un curieux.

Le tilleul s’était fendu cet hiver: «En ville, un arbre subit moultes contraintes. Malade, il devient dangereux par grand vent», expliquait Stéphane Kobel avant l’abattage.

Il s’agira maintenant d’enlever la souche. Deux tilleuls seront ensuite plantés sur la place réaménagée entre la poste et le kiosque.

Créé: 08.05.2018, 11h40

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.