Mercredi 13 décembre 2017 | Dernière mise à jour 13:52

Hips Le vin rouge fatigue les Suisses

Les alcools ont des effets différents sur l’humeur selon les pays, d’après une enquête récente. Le vin rouge se révèle ainsi stimulant pour tout le monde, sauf pour les Suisses.

En Suisse, on aurait tendance à boire du vin rouge le soir à table. Cela expliquerait que l’on se sente ensuite fatigué.

En Suisse, on aurait tendance à boire du vin rouge le soir à table. Cela expliquerait que l’on se sente ensuite fatigué. Image: Stocklib/LMS

«L’effet dépend du type d’alcool, mais aussi du consommateur et du contexte dans lequel il boit»

Corine Kibora, porte-parole d’Addiction Suisse

Les autres alcools

Alcools forts

Les Suisses ne rapportent pas d'émotion prédominante suite à la consommation de spiritueux, qui fatiguent les Américains et rendent nerveux les Norvégiens malades.

Bière

Après quelques chopes, les Suisses se sentent plein d'énergie et plus sexy. En France, la mousse rend agité tandis qu'au Canada elle donne la larme à l’œil.

Vin blanc

Alors qu'il est considéré comme fatigant et relaxant aux Etats-Unis et au Brésil, il rend au contraire les Suisses agités et agressifs.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Proposer un verre de rouge à un collègue norvégien pour se détendre après le travail? Mauvaise idée. Il pourrait bien finir la soirée à sangloter dans vos bras. Selon une récente enquête menée sur 30 000 personnes dans 21 pays et publiée dans la revue BMJ Open, le breuvage aurait des effets différents sur l’humeur du consommateur selon son pays. Le vin rouge rendrait les Norvégiens émotifs, les Italiens agressifs, et est considéré comme stimulant dans toutes les zones étudiées, à l’exception de la Suisse.

Plus sexy après quelques shots

Les chercheurs ont tenté de déterminer les effets induits par différents types de boissons alcoolisées sur l’humeur via un questionnaire anonyme publié en ligne. Parmi les résultats: les alcools forts augmentent la confiance en soi chez la majorité des consommateurs et l’agressivité pour un tiers d’entre eux.

Plus de 40% se sentent en outre plus sexy après avoir consommé des spiritueux. Au Brésil, le vin blanc est associé à la détente, tandis que les Norvégiens, les Hongrois et les Suisses le considèrent stimulant. Les femmes rapportent davantage d’émotions, positives et négatives, après quelques verres à l’exception des pulsions agressives, que l’on retrouve plutôt chez les hommes.

Pour Corine Kibora, porte-parole d’Addiction Suisse, rien de surprenant: «Cette enquête confirme que l’alcool est un perturbateur d’humeur. Il faut souligner que cet effet ne dépend pas uniquement du type d’alcool, mais aussi des caractéristiques du consommateur, ainsi que du contexte et de l’état d’esprit dans lequel il boit.»

En Suisse, on aurait ainsi plutôt tendance à boire du vin rouge le soir à table, ce qui expliquerait que l’on se sente ensuite fatigué. Le même cépage consommé dans un contexte festif au Brésil aurait au contraire un effet énergisant. Et si les spectateurs d’un match de football deviennent violents en descendant des canettes de bière, il est fort possible que cela ne soit pas dû à une mystérieuse substance contenue dans le houblon mais plutôt à la tension inhérente à ce type d’événement.

«Pour en avoir le cœur net, il faudrait tester l’impact spécifique de chaque type d’alcool sur les mêmes personnes dans des conditions identiques», suggère David Sander, professeur de psychologie et directeur du Centre interfacultaire en sciences affectives de l’Université de Genève.

Quel intérêt pour la prévention?

En attendant, ce type d’étude n’est pas inutile. «Cela peut avoir un certain intérêt en termes de prévention dans l’idée de mieux comprendre les motifs de consommation, explique Corine Kibora. Si l’on sait qu’un certain profil de personnes dans un contexte donné recherche tel effet en consommant tel type d’alcool, on pourra mieux cibler le message.» (Le Matin)

Créé: 27.11.2017, 09h58


Sondage

Pour vous, un nouveau "Star Wars" se regarde...




Publicité

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.