Vendredi 29 mai 2020 | Dernière mise à jour 21:34

Thoune (BE) Vingt-neuf supporters ont été dénoncés

Après des heurts entre supporters du FC Sion et du FC Thoune, fin janvier, la justice bernoise va se pencher sur le sort de 30 personnes.

Une trentaine de supporters sont accusés d'avoir violé l'ordre public.

Une trentaine de supporters sont accusés d'avoir violé l'ordre public. Image: Photo d'archives/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Après des affrontements entre les supporters du FC Sion et du FC Thoune à Thoune (BE) fin janvier, la Police cantonale bernoise a dénoncé 29 personnes au Ministère public. Sur ce total, 27 des individus signalés sont considérés comme supporters du FC Sion.

Comme annoncé jeudi par le Ministère public de la région Oberland bernois, l'ensemble des personnes sont accusées d'avoir violé l'ordre public. Les autorités envisagent également de nouvelles mesures conformément au concordat intercantonal sur le hooliganisme.

Pour rappel, l'affrontement entre supporters s'est produit le 26 janvier dernier, avant le match de Super League opposant le FC Thoune et au FC Sion. La police avait alors arrêté 26 suspects. (ats/nxp)

Créé: 12.03.2020, 17h12

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.