Lundi 16 juillet 2018 | Dernière mise à jour 00:46

Vaud Les voyages critiqués de Pascal Broulis

Après la polémique sur son domicile fiscal, il est cette fois reproché au ministre vaudois des Finances d’être parti en Russie avec un contribuable milliardaire avantagé.

Pascal Broulis se voit reprocher ses voyages en Russie, en compagnie notamment du milliardaire Frederik Paulsen.

Pascal Broulis se voit reprocher ses voyages en Russie, en compagnie notamment du milliardaire Frederik Paulsen. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Ironie du calendrier. Le jour où le conseiller d’État genevois Pierre Maudet est auditionné par la Commission de contrôle de gestion du Grand Conseil, en raison de son voyage litigieux à Dubaï en 2015, son homologue vaudois Pascal Broulis doit faire face à des critiques un peu similaires.

Le grand argentier du canton de Vaud a plusieurs fois participé à des voyages en Russie organisés, en groupe, par Éric Hoesli. Ancien directeur éditorial de l’éditeur Tamedia, celui-ci est notamment un spécialiste du pays de Poutine et de Tolstoï. Le du «Tages-Anzeiger» a dévoilé mardi qu’en 2013 figurait aussi parmi les participants Frederik Paulsen. Cet explorateur milliardaire suédois est notamment consul honoraire de la Russie à Lausanne, mais surtout propriétaire du groupe de biotechnologie Ferring, basé à Saint-Prex (VD). L’homme et l’entreprise bénéficieraient d’avantages fiscaux, en raison des millions investis dans le canton et de la création d’emplois notamment.

Le journal alémanique a demandé si Pascal Broulis avait réellement payé la totalité des frais de son voyage. Celui-ci l’a affirmé, soulignant qu’il s’agissait de voyages privés pris durant ses vacances et payés de sa poche. Il s’est refusé toutefois à présenter les factures. Mais un des participants au voyage de 2013 aurait émis des doutes au «Tages-Anzeiger». À gauche de l’échiquier politique, ça grince des dents. Tant le groupe socialiste du Grand Conseil vaudois que celui d’Ensemble à Gauche ont déposé mardi des interpellations pour interroger le gouvernement cantonal sur d’éventuelles exonérations fiscales dont l’entreprise de Frederik Paulsen, ou lui-même, aurait bénéficié. Le PS interroge aussi sur la pratique des conseillers d’État en matière de voyages privés à l’étranger et de risques de collusion ou de conflits d’intérêts.

Risque de confusion

Mais la présence de la conseillère aux États socialiste Géraldine Savary lors de ces voyages ne sont-ils pas gênants pour son parti? «Non, car je les ai faits durant mes vacances privées en les payant de ma poche et sans aucun conflit d’intérêts ni impact sur mon activité parlementaire», a expliqué Géraldine Savary mardi. Rien ne lui a été offert sur place? «Je n’ai pas tout le détail des frais figurant sur le décompte global reçu. Mais je n'aurais jamais accepté un voyage dont je ne m'acquitte pas de la facture», répond-elle. La politicienne admet cependant comprendre les questions sur ces voyages en présence d’un milliardaire et d’un ministre cantonal des Finances: «J’aurais peut-être dû m’interroger sur le risque de confusion dans l’esprit des gens.» Si Pascal Broulis est resté injoignable mardi, Frederik Paulsen s’est fendu d’un communiqué pour se dire scandalisé par toutes ces insinuations. (Le Matin)

Créé: 26.06.2018, 22h41

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne