Vendredi 14 décembre 2018 | Dernière mise à jour 13:13

Santé Le Web n'a pas tué le «secret»

Autrefois réservées aux initiés, les formules qui guérissent sont aujourd’hui à la portée de tous via les nouvelles technologies. Et pourtant, elles gardent leur mystère.

Image: DR

Deux formules qui soignent

CONTRE LES BRÛLURES

Par trois fois différentes, soufflez en forme de croix sur les brûlures et dites:
«Ô grand saint Laurent,
Sur un baiser ardent
Tournant et retournant,
Vous n’étiez pas souffrant.
Faites-moi la grâce
Que cette ardeur se passe:
Feu de Dieu, perds ta chaleur,
Comme Judas perdit sa couleur.
Quand il trahit, par passion juive,
Jésus au Jardin des Olives.»

CONTRE LES PLAIES OU UNE MALADIE

Prononcez la prière suivante, en faisant des signes de croix:
«Mal, qui que sois, d’où que
tu viennes, quel que soit
ta nature ou ton principe, je t’ordonne au Nom de Jésus,
à qui tout obéit au ciel,
sur la Terre et jusque
dans les enfers, de quitter X…,
cette créature de Dieu ici présente.
Je te l’ordonne, au Nom du Père,
et du Fils, et du Saint-Esprit.»

Croyez-vous au «secret»?

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Aujourd’hui, il suffit de pianoter sur le Web pour obtenir la formule… Le «secret» – ces prières étranges qui font disparaître les brûlures ou stoppent les hémorragies – n’est plus réservé à quelques initiés qui se le transmettent d’élu à élu. Chacun peut se l’approprier et l’utiliser à son gré pour soulager ou soigner différents maux.

Vraiment? «En 2014, il n’y a aucune raison que le secret reste secret. A l’époque, il l’était parce ceux qui le détenait étaient considérés comme des sorciers et finissaient sur l’échafaud. Ce qui n’est plus le cas. Mais il reste sacré», assure Fabienne Derivaz, qui vient de publier, avec Françoise Clerc, «Faiseurs de secrets et dons de guérison» aux Editions Favre. Autrement dit, il ne suffit pas de prononcer une suite de phrases bien établies pour obtenir des résultats. «Plus que par la précision des mots, c’est par l’intention que l’on y met que le processus va se déclencher. Il faut faire preuve d’une réelle empathie, assure la guérisseuse. Ce n’est pas le guérisseur qui guérit. Il est au service de… Appelez cela comme vous voulez: les forces de la nature, une puissance supérieure, Dieu…»

Pas d’explications rationnelles

Car si ces formules sont aujourd’hui largement diffusées sur la place publique grâce aux nouvelles technologies, le secret garde tous ses mystères. «Comme Françoise, j’ai attendu un an avant d’utiliser le secret que l’on m’avait transmis. Un collègue de mon mari s’était gravement coupé au travail avec une machine. Le sang s’est arrêté de couler net avant la fin de la formule. J’ai beaucoup cherché et lu pour essayer de comprendre. Mais il n’y a aucune explication rationnelle. Il faut mettre son mental de côté et laisser parler son cœur. Sans oublier que tout est énergie et vibration.»

De fait, le secret se révèle particulièrement efficace pour des problèmes de verrues, de brûlures, de saignements intensifs ou encore de douleurs diverses. A tel point que toujours plus de médecins font appel à ceux qui le détiennent. «Il n’est pas rare qu’un oncologue nous transmette une liste de patients souffrant de brûlures dues à la radiothérapie. Ou qu’on nous appelle pour nous demander de stopper une hémorragie au cours d’une intervention chirurgicale», confie Fabienne Derivaz.

Mais, du coup, les détenteurs du secret n’échappent pas à quelques demandes abracadabrantes. Pour des réductions mammaires, pour stopper une gueule de bois… «Certains s’étonnent également que nous ne devinions pas leur prénom. Eh bien non, nous ne sommes pas des voyants!» (Le Matin)

Créé: 27.12.2014, 09h10

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.