Vendredi 16 novembre 2018 | Dernière mise à jour 10:26

Vaud Yverdon et les corbeaux freux: une guerre sans fin

La Ville thermale est prise d'assaut par ces oiseaux depuis près de 10 ans. Et pourtant, elle ne lésine pas sur les moyens pour en venir à bout.

Corbeau freux (photo d'illustration)

Corbeau freux (photo d'illustration) Image: Jean-Pierre Bazard/CC BY-SA 3.0

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Yverdon-les-Bains (VD) lutte contre les corbeaux freux depuis 2009. La cité thermale recourt à tout un arsenal de mesures: rapaces prédateurs, élagage de certains arbres, effarouchements sonores à l'aide de drones et de laser ou encore tirs depuis 2017.

Dans le canton de Vaud, Yverdon et Payerne attirent particulièrement ces oiseaux, indique jeudi à Keystone-ATS le service de communication de la cité thermale sans pouvoir expliquer ce phénomène. Les riverains se plaignent des croassements de ce proche parent de la corneille noire et les fientes causent des dégradations au mobilier urbain.

Par le biais de ces différentes mesures, la deuxième ville du canton tente de limiter les dégâts. «En 2009, Yverdon recensait 303 nids, 211 en 2016, et 270 en 2018», poursuit le service de communication. Des chiffres qui surprennent puisque le communiqué évoque une «situation stabilisée depuis trois ans dans le centre-ville et la zone périurbaine».

Nouvelles colonies

Interrogé, le service indique que les mesures mises en place sont efficaces mais que de nouvelles colonies sont apparues depuis 2016. «Et ces animaux sont intelligents. Des mesures fonctionnent mais de manière temporaire», précise-t-il. Depuis l'an dernier, le garde-faune tire par ailleurs un certain nombre de corbeaux freux. (ats/Le Matin)

Créé: 08.11.2018, 19h05

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.