Jeudi 20 février 2020 | Dernière mise à jour 02:29

Surpopulation Zurich lance la politique du chat unique

Une société de protection des animaux veut lutter contre l’effet négatif des félins sur la faune.

Les chats domestiques sont accusés de tuer des oiseaux, de petits mammifères, des orvets, des batraciens, des libellules…

Les chats domestiques sont accusés de tuer des oiseaux, de petits mammifères, des orvets, des batraciens, des libellules… Image: Biosphoto/Thierry Vezon

Sondage

La Zürcher Tierschutz, la protection des animaux zurichoise, vient de publier un rapport qui recommande la présence d’un seul chat par foyer. Est-ce que cela vous semble nécessaire?

Oui, on sous-estime souvent l'impact des félins sur la faune.

 
33.8%

Non, on veut des réglementations sur tout et n'importe quoi.

 
60.1%

Sans avis.

 
6.1%

5813 votes au total


Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Non, ce n’est pas une blague. La Zürcher Tierschutz, la protection des animaux zurichoise, vient de publier un rapport qui recommande la présence d’un seul chat par foyer. Le but? Minimiser les effets négatifs des félins sur la faune. Une mesure qui concernerait les animaux qui sortent en plein air, c’est-à-dire 70% des chats domestiques. Il faut dire qu’il y a 1,4 million de chats en Suisse, dont 430 par kilomètres carrés à Zurich. Contre 10 à 15 renards pour la même superficie, selon les auteurs du rapport qui insistent: «Il faut diminuer cette population.»

Invasion

L’idée crée une grosse polémique. Mais elle n’étonne pas l’historien Damien Baldin, pour qui il y a toujours une base de peur derrière ces tendances à la limitation: «Depuis l’époque moderne, les règlements qui encadrent la présence des animaux dans l’espace public se concentrent sur la lutte contre l’«invasion». Il précise: «L’idée «un chat, un foyer» renvoie la Suisse à ses problèmes de croissance démographique.»

Pour en savoir plus, consultez la nouvelle application Le Matin Dimanche sur iPad ou notre E-Paper pour une lecture sur votre ordinateur personnel.

Créé: 31.05.2014, 22h59

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.