Mardi 26 septembre 2017 | Dernière mise à jour 00:01

Lausanne De drôles d'engins volants dans le ciel de l'EPFL

L'Ecole polytechnique accueillait ce week-end les Drone Days, avec en point d'orgue une course de bolides.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Plus de 5000 personnes ont assisté ce week-end aux premiers Drone Days de l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL). Une course a sacré dimanche le pilote le plus rapide de Suisse.

Les visiteurs ont pu assister à trois jours de courses au coeur du campus, dont une épreuve de nuit éclairée par des LEDs, ont expliqué les organisateurs. Le Zurichois Dario Neuenschwander alias FVPader a remporté dimanche la finale. Cette compétition a permis aux quatre meilleurs pilotes de Suisse de se qualifier pour une coupe européenne, la ERSA Euro Cup 2017.

Durant trois jours, de vendredi à dimanche, la recherche et l'innovation étaient à l'honneur avec des démonstrations, des ateliers et des stands présentant les drones du futur. Des spectateurs ont pu prendre les commandes d'un engin volant, sur simulateur ou dans la zone de vol consacrée à l'initiation au drone.

L'EPFL se réjouit de reconduire l'événement l'an prochain. La Haute Ecole espère faire de ces EPFL Drone Days «une manifestation de référence dans le domaine de la robotique volante». (ats/nxp)

Créé: 03.09.2017, 19h51

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.