Jeudi 15 novembre 2018 | Dernière mise à jour 00:48

Vaud Paulsen a financé Savary et Recordon deux fois

Le Parti socialiste a évoqué jeudi le soutien du milliardaire Frederik Paulsen à deux politiciens vaudois.

De gauche à droite, Géraldine Savary et Luc Recordon.

De gauche à droite, Géraldine Savary et Luc Recordon. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le milliardaire Frederik Paulsen a financé à deux reprises le duo Géraldine Savary-Luc Recordon. Le Parti socialiste vaudois tient à souligner jeudi qu'il s'agissait d'un compte de campagne particulier des candidats au Conseil des Etats.

Le Parti socialiste vaudois (PSV) indique que le président de l'entreprise pharmaceutique Ferring - Saint-Prex (VD) - a donné de l'argent pour les campagnes de 2011 et 2015. Il confirmait des informations diffusées en ligne par 24 heures.

Compte séparé

Frederik Paulsen a octroyé 4000 francs à chacun en 2011 et 5000 francs à chacun en 2015. L'argent est allé sur un compte de campagne particulier, distinct de celui du PSV, précise Olga Baranova, secrétaire générale du PSV, interrogée par Keystone-ATS.

Pour que le parti accepte ces dons sur ce compte, deux conditions devaient être remplies: pas d'argent d'une entreprise et pas de montant supérieur à 5000 francs. Les règles ont été respectées, juge la responsable. Pour 2015, les 10'000 francs donnés par Frederik Paulsen représentent le tiers du compte de campagne spécial (30'000 francs).

Très marginal

Selon Olga Baranova, cette somme venant du milliardaire est «extrêmement marginale» par rapport à l'ensemble du financement engagé. En 2015, le PSV a mis 230'000 francs pour le premier tour des élections fédérales et 90'000 pour le second tour, sans englober donc le compte particulier des deux candidats aux Etats, la socialiste Géraldine Savary et le Vert Luc Recordon.

Mercredi, la sénatrice vaudoise qualifiait la démarche de Frederik Paulsen de «totalement et purement amicale». Dans 24 heures jeudi, l'ex-conseiller aux Etats Luc Recordon «ne voit pas de problème» à ces dons, «tant que Frederik Paulsen est clean fiscalement et que c'est un type honnête».

Forfaits fiscaux

Les deux responsables politiques tiennent à souligner qu'ils sont opposés aux forfaits fiscaux, un régime dont bénéfice le milliardaire. (ats/nxp)

Créé: 01.11.2018, 18h08

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.