Lundi 17 décembre 2018 | Dernière mise à jour 09:17

Vaud Un agneau de Saas est né au zoo de la Garenne

Cette espèce menacée du Haut-Valais compte un nouveau membre depuis peu dans le parc animalier vaudois.

Image: dr/Instagram

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un agneau la race des moutons de Saas est né dans la nuit de vendredi à samedi au parc animalier de la Garenne, à Le Vaud (VD).

Le mouton de Saas est une espèce rare et menacée de disparition, reconnaissable à ses longues oreilles et à son nez busqué. Il est originaire de la vallée de Saas et de la région du Simplon dans le Haut-Valais.

La Garenne participe à la sauvegarde de cette race en étant un centre de reproduction, en partenariat avec la Fondation ProSpecieRara, écrit dimanche le parc animalier. Il n?existe plus en Suisse que dans quelques dizaines d'exploitations, abritant moins de 400 moutons de Saas au total. Ils sont élevés principalement pour leur viande, mais aussi pour leur laine.

Moutons volés

Début septembre, sept moutons de Saas avaient été volés dans le Guldenthal soleurois. Cinq d'entre eux étaient réapparus une semaine plus tard dans une prairie de leur éleveur.

En 2014, 103 moutons avaient disparu dans le Haut-Valais. Six des animaux avaient été retrouvés au sud de Domodossola en Italie. Deux propriétaires italiens, qui vivaient apparemment dans le dénuement, ont volé les bêtes pour rembourser des dettes. La valeur des bêtes se monte à plusieurs centaines de francs par tête. (ats/nxp)

Créé: 29.10.2017, 12h46

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.