Dimanche 22 octobre 2017 | Dernière mise à jour 00:14

Suisse Vaud aura besoin de lits pour ses seniors

Le nombre de personnes âgées de 65 ans et plus va presque doubler d'ici 2040 dans le canton.

Image: Archives/Photo d'illustration/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La vague de retraite des baby-boomers et l'allongement de la durée de vie vont provoquer une hausse du nombre de seniors ces prochaines années. Dans le canton de Vaud, leur proportion passera de 16% à 21% en 2040 avec le défi de la prise en charge médico-sanitaire.

Le nombre de personnes âgées de 65 ans et plus va augmenter d'ici 2040, et même au-delà, pouvant atteindre 220'000 individus contre 126'000 aujourd'hui, chiffre jeudi Statistique Vaud. Les seniors de 80 ans et plus sont ceux qui connaîtront la plus importante progression. Leur nombre va probablement doubler pour s'élever à 71'000 personnes.

Cette évolution démographique est un défi s'agissant de la prise en charge médico-sociale et sanitaire, et ce, même si tous n'en ont pas besoin. Au niveau des Etablissements médico-sociaux (EMS), 3500 à 4600 lits supplémentaires seront ainsi nécessaires d'ici à 2040. Une projection qui tient compte de la politique cantonale visant à limiter le recours aux EMS en mettant l'accent sur les soins à domicile.

Lits en hôpitaux

Les hôpitaux ne seront pas en reste. Aujourd'hui, 55% des journées d’hospitalisation dans les hôpitaux vaudois bénéficient aux seniors, poursuivent les spécialistes. Cette proportion devrait se situer entre 67% et 69% en 2040. Concrètement, cela implique un besoin de nouveaux lits de 2300 à 2600.

Les aides et soins à domicile seront également fortement sollicités. Les estimations tablent sur 22'000 à 29'000 seniors concernés en 2040 contre 12'500 actuellement.

Faire des choix

Pour les analystes, il s'agira de renforcer la coordination des aides et des soins afin d'adapter le système à ce nouveau contexte. Sur le plan financier, il faudra procéder à des «arbitrages entre les besoins futurs en matière de santé et les autres besoins de la société» comme dans les secteurs de l'éducation ou de la sécurité. (ats/nxp)

Créé: 14.09.2017, 11h23

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.