Samedi 11 juillet 2020 | Dernière mise à jour 11:57
Paid Post

Après le confinement, le retour des rencontres coquines

Après deux mois de confinement et des mesures de distanciation sociale qui ont mis un coup d’arrêt aux rencontres coquines, les «casual daters» peuvent enfin retrouver des partenaires via leurs plateformes préférées.

Paid Post



Ce contenu a été produit par le Commercial Publishing, en collaboration avec imedia888 GmbH. Le Commercial Publishing est le département de Content Marketing qui travaille sur mandat de 20 minutes et de Tamedia.

A propos de TheCasualLounge:

La plateforme de casual datingTheCasualLounge.ch s’adresse aux femmes et aux hommes qui ne veulent pas renoncer aux relations passagères. Notre système de mise en relation propose aux utilisateurs du site une présélection de personnes qui leur correspondent au plan sexuel et qui habitent dans une ville ou une région donnée. Les casual daters décident ensuite eux-mêmes avec qui ils souhaitent prendre contact. Sur TheCasualLounge.ch, l’anonymat et le sérieux sont primordiaux. Mais le style, la culture et l’érotisme sont également associés étroitement les uns aux autres.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Alors que l’épidémie de Covid-19 semble désormais sous contrôle en Suisse, qu’en est-il du casual dating? «Le virus a contraint des milliers d’amateurs de rencontres coquines à rester chez eux pendant de longues semaines, mais tout indique que le déconfinement va entraîner une explosion des rendez-vous, note une sexologue. Un site comme TheCasualLounge, le premier portail de rencontres érotique suisse, a enregistré des fréquentations record pendant la période de confinement. Privés de sorties, beaucoup de gens se sont inscrits sur la plateforme pour flirter en ligne avec d’autres célibataires. Ces premiers échanges en ligne vont maintenant donner lieu à des rencontres physiques.»

«J’attendais le déconfinement avec impatience, confirme S., une utilisatrice régulière de TheCasualLounge. Même si j’ai passé de belles soirées avec des hommes en ligne, j’avais quand même un besoin de retrouver les contacts physiques, d’aller au-delà du téléphone et des sextos! J’ai déjà trois rendez-vous la semaine prochaine avec des hommes rencontrés sur la plateforme pendant le confinement.» D’après plusieurs sondages récents, l’enthousiasme de S. est largement partagé, en particulier chez les femmes: de fait, ces dernières ont été plus nombreuses que les hommes à s’initier au casual dating en ligne ces dernières semaines. Conséquence: sur certains sites, le ratio hommes/femmes est déséquilibré et il n’est pas toujours évident de trouver des partenaires masculins!

«Le nombre de femmes actives sur notre plateforme était déjà supérieur à celui des hommes avant l’épidémie, mais l’écart s’est nettement creusé au cours des deux derniers mois, constate ainsi la directrice marketing de TheCasualLounge. Cela confirme une tendance que nous observons depuis quelques années: contrairement aux idées reçues, les rencontres coquines attirent toujours plus de femmes célibataires qui souhaitent vivre des expériences sexuelles sans engagement et garder leur indépendance.»

On l’aura compris, le déconfinement entraîne une multiplication des prises de contact sur les sites de rencontres coquines, et les hommes ne devraient pas avoir trop de mal à trouver des partenaires d’un soir!

Pour en savoir plus et vous inscrire gratuitement, rendez-vous sur www.TheCasualLounge.ch, élue meilleure plateforme de rencontres coquines 2020.

TheCasualLounge vu à la télévision suisse: