Mardi 22 octobre 2019 | Dernière mise à jour 19:37
Paid Post

Confessions d’une cougar libertine

J. a 49 ans et vit à Neuchâtel. Récemment divorcée, cette cadre au visage rayonnant a décidé du jour au lendemain de «rattraper le temps perdu» dans sa vie sexuelle. Un témoignage aussi brûlant qu’exclusif!

Ce contenu est un Paid Post de notre client


Un Paid Post est un contenu publicitaire, identifié comme tel, fourni par nos clients ou rédigé par notre service Commercial Publishing sur mandat. Les Paid Posts sont de la publicité et ne peuvent pas être considérés comme des articles rédactionnels.

A propos de TheCasualLounge:

La plateforme de casual dating TheCasualLounge.ch s’adresse aux femmes et aux hommes qui ne veulent pas renoncer aux relations passagères. Notre système de mise en relation propose aux utilisateurs du site une présélection de personnes qui leur correspondent au plan sexuel et qui habitent dans une ville ou une région donnée. Les casual daters décident ensuite eux-mêmes avec qui ils souhaitent prendre contact. Sur TheCasualLounge.ch, l’anonymat et le sérieux sont primordiaux. Mais le style, la culture et l’érotisme sont également associés étroitement les uns aux autres.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Il y a encore 1 an à peine, J. n’aurait jamais imaginé à quel point sa vie allait basculer en l’espace de quelques semaines. Mariée depuis 26 ans, cette femme au physique attrayant avait accepté depuis longtemps de partager sa vie avec un seul homme, quitte à faire une croix sur la plupart de ses fantasmes. Jusqu’à ce que, sans crier gare, son mari lui annonce l’existence d’une autre femme dans sa vie et demande le divorce.

«Quand mon mari m’a avoué qu’il voyait quelqu’un d’autre, j’ai réagi au quart de tour. Cette situation m’a semblé tellement injuste! Lui avait pris du bon temps ailleurs, alors que moi, je m’étais faite à notre vie commune et j’avais renoncé à mes propres pulsions. Je crois que c’est la colère qui m’a sauvé. Et l’envie de rattraper le temps perdu.

De fait, notre vie sexuelle n’était pas folichonne pendant les dernières années de notre mariage. Comme beaucoup d’autres couples, nous étions prisonniers d’une routine et nos désirs ne se renouvelaient pas beaucoup. Mais quand je me suis retrouvée seule et libre de faire tout ce qui pouvait me passer par la tête, les envies et les fantasmes que j’avais étouffés pendant des années me sont revenus d’un coup. C’est à ce moment-là que j’ai réalisé à quel point j’avais gâché ma vie sur le plan sexuel.

J’ai une bande de copines qui m’a beaucoup soutenue pendant les premiers temps de mon célibat. Ce sont elles qui m’ont poussé à m’éclater. Je leur ai parlé du désir que j’avais de faire l’amour avec des hommes plus jeunes, voire beaucoup plus jeunes. Et de mes envies de soumission, dont je n’avais jamais parlé à personne. Elles m’ont aidé à créer un profil sur TheCasualLounge, le site de rencontres coquines, et à partir de là, tout est allé très vite. J’ai commencé à voir 1 ou 2 hommes par semaines, chez moi ou à l’hôtel. J’ai fait mes premières expériences BDSM, qui m’ont comblée. Quand vous passez une nuit avec un inconnu que vous ne reverrez pas ensuite, vos inhibitions n’ont quasiment plus prise sur vous. Aujourd’hui, je me sens à nouveau épanouie, très désirable aussi. Et je compte bien continuer à profiter de ma nouvelle liberté!

Ce témoignage a été recueilli dans le cadre de notre enquête sur les pratiques sexuelles en Suisse. Pour en savoir plus et vous inscrire gratuitement, rendez-vous sur TheCasualLounge.ch

TheCasualLounge vu à la télévision suisse: