Dimanche 17 décembre 2017 | Dernière mise à jour 02:28
Paid Post

Confessions d’une mangeuse d’hommes

Célibataire endurcie, Emmanuelle (27 ans, Lausanne) assume totalement son appétit sexuel et son pouvoir de séduction. Elle raconte.

Ce contenu est un Paid Post de notre client



Un Paid Post est un contenu publicitaire, identifié comme tel, fourni par nos clients ou rédigé par notre service Commercial Publishing sur mandat. Les Paid Posts sont de la publicité et ne peuvent pas être considérés comme des articles rédactionnels.

A propos de TheCasualLounge:

La plateforme de casual dating TheCasualLounge.ch s’adresse aux femmes et aux hommes qui ne veulent pas renoncer aux relations passagères. Notre système de mise en relation propose aux utilisateurs du site une présélection de personnes qui leur correspondent au plan sexuel et qui habitent dans une ville ou une région donnée. Les casual daters décident ensuite eux-mêmes avec qui ils souhaitent prendre contact. Sur TheCasualLounge.ch, l’anonymat et le sérieux sont primordiaux. Mais le style, la culture et l’érotisme sont également associés étroitement les uns aux autres.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

«Je me suis intéressée aux garçons très tôt, en tout cas bien plus tôt que la plupart de mes copines, et j’ai eu ma première relation sexuelle à 16 ans avec un type de ma classe, à l’occasion d’une fête de fin d’année. Par la suite, j’ai eu plusieurs copains, mais ça n’a jamais duré longtemps. Je me suis vite aperçue que les relations sérieuses n’étaient pas faites pour moi: trop de contraintes, trop de routine, et surtout, l’idée d’être engagée ne me dit rien du tout. J’ai l’impression de devoir me «réserver» pour un seul homme, ce que je trouve absurde. Peut-être que je changerai d’avis un jour, mais pour l’instant, je ne suis pas prête à renoncer à mon indépendance. J’ai envie de pouvoir flirter quand ça me chante et de coucher sur un coup de tête si un homme me plaît. Je connais beaucoup de filles qui n’assument pas leurs désirs et qui préfèrent se caser quelque part, quitte à s’ennuyer un peu. Pour moi, c’est tout simplement hors de question.

Les choses ont commencé à se compliquer quand j’ai trouvé un boulot fixe, il y a quelques années. J’ai préféré éviter les relations passagères au bureau, étant donné toutes les complications que ça peut entraîner. Le problème, c’est que j’avais moins l’occasion de sortir et de rencontrer des amants potentiels. C’est comme ça que j’ai fini par me tourner vers les rencontres en ligne, dont j’ignorais à peu près tout jusque-là. Je parle des rencontres coquines, bien sûr. Je ne pensais pas que ça serait aussi efficace pour trouver des hommes! Aujourd’hui, je ne prends même plus la peine d’organiser les choses à l’avance – il m’arrive de me connecter au boulot pour convenir d’un rendez-vous le soir-même. C’est un peu comme faire son shopping à la dernière minute.

TheCasualLounge.ch est une des plateformes les mieux «fournies» que je connaisse – je n’ai jamais été déçue. Ceci dit, je ne suis pas particulièrement difficile: je ne cherche pas un profil particulier, et je n’ai pas vraiment de préférences physiques. Evidemment, il y a des hommes qui m’attirent plus que d’autres, mais selon mon expérience, les hommes les plus séduisants ne sont pas toujours les meilleurs au lit!»

Pour en savoir plus et vous inscrire gratuitement, rendez-vous sur TheCasualLounge.ch

TheCasualLounge vu à la télévision suisse: