Mercredi 22 mai 2019 | Dernière mise à jour 08:08
Paid Post

Cougar cherche «toy boy» de toute urgence

Les sites de rencontres coquines réservent bien des surprises – du moins selon N., jeune homme de 28 ans, qui a accepté de raconter ses incursions dans le monde des cougars 2.0.

Paid Post


Les Paid Posts sont rédigés par nos clients ou par le Commercial Publishing sur mandat. Ils ne font pas partie de l'offre rédactionnelle.

A propos de TheCasualLounge:

La plateforme de casual dating TheCasualLounge.ch s’adresse aux femmes et aux hommes qui ne veulent pas renoncer aux relations passagères. Notre système de mise en relation propose aux utilisateurs du site une présélection de personnes qui leur correspondent au plan sexuel et qui habitent dans une ville ou une région donnée. Les casual daters décident ensuite eux-mêmes avec qui ils souhaitent prendre contact. Sur TheCasualLounge.ch, l’anonymat et le sérieux sont primordiaux. Mais le style, la culture et l’érotisme sont également associés étroitement les uns aux autres.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Je dois dire que, depuis un certain temps, ma vie sexuelle en était au point mort, confie N. Je sortais d’une relation de quatre ans avec quelqu’un que j’aimais beaucoup, mais avec qui les choses n’avaient jamais vraiment décollé au lit. Quand on a rompu, je n’avais même pas conscience de la misère sexuelle dans laquelle j’étais. Et puis, un jour, un ami m’a parlé de ses conquêtes récentes sur un site de rencontres, et j’ai eu comme un déclic. J’avais envie de passer à autre chose. De faire des expériences. Je me suis dit qu’on n’a qu’une vie et qu’il faut en profiter.

Voilà comment j’ai fini par m’inscrire sur TheCasualLounge. J’ai été vite surpris par le grand nombre de femmes présentes sur le portail. Je ne pensais pas que ce genre de sites s’était démocratisé à ce point. Mais ce qui m’a le plus impressionné, c’est qu’une bonne partie de ces utilisatrices étaient des femmes mûres qui cherchaient spécifiquement des hommes plus jeunes – des hommes comme moi – pour des «plans cul» sans engagement.

Sans exagération, la quantité de cougars qui viennent «chasser» sur la plateforme est juste phénoménale. Je me rappelle que moins de vingt minutes après mon inscription, j’avais déjà reçu trois demandes de contact de la part d’utilisatrices toutes plus motivées les unes que les autres. Et j’ai déjà fait plus de dix rencontres depuis mon inscription. Autant vous dire que ma vie sexuelle a pris un sérieux coup de boost!

Je n’avais pas conscience qu’autant de femmes fantasmaient aussi sérieusement sur le fait d’avoir un partenaire plus jeune. Je crois que c’est le rapport de pouvoir qui les attire: ce sont elles qui ont la main, l’expérience, et on est un peu leur «toy boy». Donc il faut accepter ça pour que ça marche. J’imagine aussi que le physique d’un homme jeune y est pour quelque chose. Elles en raffolent. Et puis, la différence d’âge renforce le côté passager de la soirée. L’objectif n’est vraiment pas de devenir meilleurs amis. Les femmes que j’ai rencontrées jusqu’ici n’attendaient de moi qu’une seule chose: une bonne dose d’énergie et d’endurance!»

On l’aura compris, N. a pu se remettre sans trop de difficulté de sa rupture récente… Et vous, avez-vous l’âme d’un «toy boy»? Pour le savoir, rendez-vous sur www.TheCasualLounge.ch et inscrivez-vous gratuitement.