Jeudi 24 mai 2018 | Dernière mise à jour 23:16
Paid Post

Les rencontres coquines, comment ça marche?

Immorales et dangereuses pour les uns, stimulantes ou simplement légitimes pour les autres, les rencontres sans lendemain suscitent le débat. Mais comment en faire au juste, et quels sont leurs plus fervents adeptes?

Ce contenu est un Paid Post de notre client


Un Paid Post est un contenu publicitaire, identifié comme tel, fourni par nos clients ou rédigé par notre service Commercial Publishing sur mandat. Les Paid Posts sont de la publicité et ne peuvent pas être considérés comme des articles rédactionnels.

A propos de TheCasualLounge:

La plateforme de casual dating TheCasualLounge.ch s’adresse aux femmes et aux hommes qui ne veulent pas renoncer aux relations passagères. Notre système de mise en relation propose aux utilisateurs du site une présélection de personnes qui leur correspondent au plan sexuel et qui habitent dans une ville ou une région donnée. Les casual daters décident ensuite eux-mêmes avec qui ils souhaitent prendre contact. Sur TheCasualLounge.ch, l’anonymat et le sérieux sont primordiaux. Mais le style, la culture et l’érotisme sont également associés étroitement les uns aux autres.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

«Comment rencontrer un partenaire sexuel occasionnel?» Voilà une question rarement formulée en public, mais qui fait l’objet de discussions aussi nombreuses qu’enflammées sur les forums en ligne. A la lecture de ces messages, un premier fait saute immédiatement aux yeux: si la nature des rencontres dites «coquines» a peu évolué au cours des dernières décennies, les lieux de rencontres entre partenaires potentiels ne sont plus du tout les mêmes qu’il y a dix ou vingt ans.

Vous espériez rencontrer votre futur «sex friend» dans un bar ou un club? Sur votre lieu de travail? Ou simplement dans le bus? Préparez-vous à être déçu: à l’ère d’internet et des smartphones, les rencontres occasionnelles se font désormais avant tout sur la toile. Cette tendance est d’ailleurs confirmée par un récent sondage réalisé dans plusieurs grandes villes suisses: dans l’ensemble, 76% des personnes interrogées ont ainsi déclaré que les plateformes de rencontres passagères sont le «meilleur moyen» de trouver un partenaire d’un soir.

De fait, les portails spécialisés comme TheCasualLounge, le géant du secteur, se partagent un public de plus en plus nombreux… mais aussi de plus en plus féminin. La raison en est simple: les rencontres «à l’ancienne», dans un bar ou ailleurs, sont souvent vécues comme pénibles ou oppressantes par les femmes. Les prises de contact en ligne, en revanche, ne présentent que des avantages: totalement anonymes, à l’abri des dragueurs intempestifs, ces dames peuvent tranquillement faire leur choix parmi les prétendants au poste d’amant occasionnel.

Encore balbutiant il y a quelques années, le secteur des rencontres coquines en ligne a ainsi connu dernièrement un développement sans précédent dû à l’afflux massif d’utilisatrices. Pour la responsable de la communication de TheCasualLounge, ce succès à grande échelle s’explique par un changement radical dans les mentalités: «Les femmes ont cessé de calquer leurs désirs sur les attentes des hommes. Elles veulent pouvoir suivre leurs propres désirs, vivre leur vie sexuelle pleinement et librement, satisfaire des envies «interdites» dans le cadre du couple traditionnel ou encore multiplier les rencontres avec des inconnus. Nous nous sommes rapidement positionnés de manière à gagner la confiance de ces femmes, et aujourd’hui, nous sommes fiers d’afficher le pourcentage d’utilisatrices le plus élevé du secteur!»

Pour en savoir plus et vous inscrire gratuitement, rendez-vous sur TheCasualLounge.ch

TheCasualLounge vu à la télévision suisse: