Jeudi 21 février 2019 | Dernière mise à jour 14:51

Ils portent le nom de leur amour sous leur peau

Un studio de tatouage à Zürich propose l'implant de micropuces électroniques lisibles via un smartphone. Une première en Suisse qui fait débat.

Mis à jour le 13.09.2014
Laura Juliano



1/ 1 |