21.10.2020 à 13:08

Hommage«Tableau noir»: la liberté d'enseigner décapitée

Chaque mercredi, le dessinateur Valott propose sur lematin.ch sa vision de l’actualité. Et ceci dans une version revisitée, renouvelée du dessin de presse.

7 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Régent

22.10.2020 à 20:33

Après ça va être ( je suis tableau noir. hh

Mayo Nèze

22.10.2020 à 15:41

Et moi j'aimerais bien savoir ce qu'il se passe dans les classes en Suisse..!

Michel Gasser

22.10.2020 à 13:48

Dieu aime aussi qu'on Le respecte, que ce soit dans la chrétienté ou dans l'lslam. Ce n'est pas vraiment ce qu'ont fait Charlie Hebdo et l'enseignant en question. Confondre liberté d'expression avec provocation sur fond d'obscénités n'est pas la meilleure idée qui soit.