Mercredi 20 septembre 2017 | Dernière mise à jour 11:15

Chirurgie Opération de la myopie, les nouvelles méthodes

Différentes méthodes permettent de corriger ce défaut de la vue par une opération chirurgicale, grâce à des lasers de plus en plus précis!

Fotolia

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Les solutions pour se libérer du port de lunettes et de lentilles évoluent au fil du temps! Depuis les premières opérations au laser à la fin des années 1980, les techniques se sont affinées. Aujourd'hui, les chirurgiens de l'œil travaillent avec les lasers femtoseconde – des lasers à impulsions ultracourtes – afin de réaliser des découpes minutieuses de la cornée. Une femtoseconde correspond en effet à… un millionième de milliardième de seconde! Les opérations de l'œil sont donc devenues de plus en plus sûres.

Chirurgie réfractive: modifier la courbure de la cornée

Le principe de la chirurgie réfractive par laser est de corriger le défaut de vision en modifiant la courbure de la cornée – la partie de l’œil en forme de lentille par où passe la lumière. Il est ainsi possible de corriger toute myopie jusqu’à une « dioptrie » de moins neuf environ – rappelons que la dioptrie est l’unité de mesure des défauts de vision. Deux méthodes principales co-existent actuellement. L'opération appelée "PhotoKératectomie Réfractive" (PKR) permet de traiter une myopie jusqu'à moins cinq dioptries. Elle consiste en une découpe de la surface de la cornée au laser. Une lentille de contact "pansement" est ensuite apposée sur l'œil pour l'aider à cicatriser.

Le LASIK, une opération en deux étapes

L'autre méthode est le LASIK, acronyme de "Laser Intrastromal Keratomileusis", qui permet d'opérer les cas de myopie plus marqués. Le principe est là de modifier le rayon de courbure de la cornée, en intervenant à l'intérieur de celle-ci. L'opération se fait en deux étapes: le chirurgien doit d'abord soulever une lamelle de cornée, de l'épaisseur d'une lentille de contact environ. Il peut ensuite accéder aux couches plus profondes, et les sculpter pour corriger le défaut de vue. Finalement, la lamelle de cornée est reposée, et cicatrise naturellement. Dans tous les cas, il y a une condition pour sauter le pas: la myopie doit être stabilisée depuis au moins une année. Notez qu'en Suisse, certaines assurances complémentaires permettent de réaliser ce type d’opérations à des tarifs préférentiels.

Créé: 12.07.2016, 15h42

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne