Jeudi 20 juin 2019 | Dernière mise à jour 21:54

Société Les Canadiens plus sympas que les Américains

Il y a une différence de mentalité en Amérique du Nord, selon une étude réalisée par des experts en linguistique sur Twitter.

Des experts ont analysé 37 millions de messages en anglais publiés sur Twitter .

Des experts ont analysé 37 millions de messages en anglais publiés sur Twitter . Image: Archive/photo d'illustration/AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les clichés se vérifient: les Canadiens sont plus agréables et polis sur Twitter que les Américains, du moins les anglophones. Ils écrivent plus souvent «great» et «thank you» que leurs voisins.

Trois experts en linguistique de l'Université McMaster au Canada ont analysé 37 millions de messages en anglais publiés sur Twitter en 2015 et 2016, créant un nuage de mots pour chaque pays. Leurs résultats ont été publiés mercredi dans la revue scientifique en ligne PLOS ONE.

Les Canadiens se distinguent par les mots «super», «merci», «joli», «incroyable», ou «heureux». Les Américains, eux, ont plus recours à des mots négatifs tels que «haïr», «énervé», «manquer», «sentir», «jurer», «fatigué».

Mots tabous

L'autre conclusion est que les Américains ont beaucoup plus recours aux emojis, notamment l'emoji hilare, celui qui pleure et celui qui a des coeurs dans les yeux. Ainsi qu'à des termes spécifiques à internet, comme lol et idk («I don't know», «je ne sais pas»).

Les Américains ont également une préférence pour «des mots tabous», écrivent les chercheurs, tels que des insultes, des injures et des insultes racistes (en anglais: «f*ck, sh*t, ass, hoe, b*tch, n*gga»). Le recours à un langage moins formel chez les Américains «indique un haut degré d'ouverture et de névrotisme», affirment les auteurs.

Cliché renforcé

Ce résultat étonne les chercheurs, qui notent que dans les grandes études de personnalité menées depuis des années dans les deux pays, le cliché des Canadiens plus gentils que les Américains n'était, en réalité, pas confirmé.

La différence observée sur Twitter pourrait donc être due au fait que Canadiens et Américains renforceraient eux-mêmes les clichés les concernant lorsqu'ils se mettent à écrire sur le site. Une hypothèse qui reste à prouver. (ats/nxp)

Créé: 21.11.2018, 21h53

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.