Samedi 23 septembre 2017 | Dernière mise à jour 21:06

Démographie Avec Jennalyn, les Philippines ont 100 millions d'habitants

La naissance d'un bébé dimanche matin a officiellement porté la population des Philippines à 100 millions d'habitants, rappelant le défi que pose l'évolution démographique pour ce pays marqué par la pauvreté.

La petite Jennalyn a été désignée 100'000'000e bébé des Philippines

La petite Jennalyn a été désignée 100'000'000e bébé des Philippines Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La petite Jennalyn Sentino était l'un des 100 bébés nés dans les hôpitaux publics dans tout l'archipel qui a reçu la désignation symbolique du «100'000'000e bébé» des Philippines.

«C'est à la fois une opportunité et un défi» à relever, a déclaré Juan Antonio Perez, directeur de la Commission officielle pour la population.

Alors que la croissance démographique signifie une augmentation de main d'oeuvre, elle signifie aussi plus de personnes à charge dans un pays où environ 25% des habitants vivent dans la pauvreté, a-t-il expliqué.

Selon lui, les Philippines doivent trouver un moyen d'offrir des services aux familles les plus pauvres tout en réduisant le taux de fécondité.

Trois enfants par femme

«Nous aimerions faire baisser le taux de fécondité à deux enfants», contre trois enfants par femme actuellement.

Après avoir fêté la naissance des bébés avec gâteau et cadeaux divers, le gouvernement suivra chacun des 100 enfants désignés au cours des années à venir pour voir si ils reçoivent les services de santé nécessaires, a ajouté Juan Antonio Perez.

Les efforts visant à contrôler la croissance de la population des Philippines, dont 80% de la population se dit catholique, ont longtemps été entravés par l'influence de l'Église catholique qui désapprouve toutes les formes de contrôle artificiel des naissances et interdit l'avortement.

C'est seulement en avril que le gouvernement a finalement surmonté l'opposition de l'église contre une loi sur la gratuité des moyens de contraception. Déjà légale sur l'archipel, son coût la rendait hors de portée des gens les plus démunis, notamment dans les campagnes et les bidonvilles.

Accès à la planification familiale

Depuis la mise en œuvre de la loi, environ deux à trois millions de femmes qui n'avaient pas accès à la planification familiale, en profitent maintenant, selon Juan Antonio Perez.

Cependant, le Père Melvin Castro, chef de la commission épiscopale pour la famille et la vie, continue de faire l'éloge de la croissance démographique afin de donner des «jeunes travailleurs» au pays pour renforcer l'économie. (afp/nxp)

Créé: 27.07.2014, 17h55

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.