Mercredi 23 octobre 2019 | Dernière mise à jour 19:15

Alarme Des WC publics qui chassent les couples en pleins ébats

Une ville du pays de Galles dotera ses toilettes publiques d'un dispositif pour lutter contre les «activités sexuelles inappropriées».

Image d'illustration

Image d'illustration Image: Pixabay

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Pour lutter contre les comportements déviants qui pourraient survenir dans les WC publics, la mairie de Porthcawl, une ville côtière du Pays de Galles, vient de dévoiler un dispositif surprenant.

Le projet, pointé par le site Wales Online, consiste à équiper les cabines de capteurs capables de détecter les mouvements brusques. Un pèse-personne sera également intégré dans le sol pour éviter que plus d'un individu à la fois n'y ait accès.

L'objectif? Déceler un acte de vandalisme ou une «activité sexuelle inappropriée», selon le projet.

Une alarme anti-sexe

Ainsi, si un couple se livrait à un rapport sexuel dans ces WC futuristes, une alarme se déclencherait aussi tôt et ces derniers se retrouveraient aspergés de jets d'eaux, avant que les portes ne finissent par s'ouvrir. De quoi casser l'ambiance.

Si la mesure se veut bienveillante à l’égard de l'ordre public, certains internautes la jugent trop radicale et s'inquiètent des dérives possibles.

En effet quid si un parent tentant d'accompagner son enfant ou une personne en surpoids se retrouvaient brutalement chassés de l'installation?

Pour l'heure, la municipalité compte bien s'offrir ces toilettes anti-sexe pour une somme de 186 000 euros.

Créé: 18.08.2019, 11h51

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.